• TOI, NOUS …





    Pour toi,

    Des pôles je ramènerais du sable

    Générerais des ténèbres irisables


    A toi,

    Je donnerais mon nom

    Te confectionnerais un bien joli surnom


    Vers toi,

    Siérait mon espérance

    Battrait mon cœur d’aisance


    De toi,

    Sans fin j’adulerais le visage

    Me viendrait bon présage


    Sur toi,

    J’édifierais ma confiance

    Toujours en tendre alliance


    Pour nous,

    Seule la félicité

    En toute pudicité …


  • AN QUI S’EN VA, AN QUI S’EN VIENT …





    Des millions de secondes sassées sous le tamis

    Une année qui s’en va n’est-ce comme un tsunami

    Une énorme vague qui tout emporte sur son passage

    Tant de jours s’égrenant sous forme de concassage


    Déjà l’on perçoit un vent nouveau nous guider

    Perspective de jours naissants à consolider

    N’y mettrions nous tous ensemble ample détermination

    Et davantage à chacun de nous prêter plus d’attention


    Car une année nouvelle on doit la bâtir belle

    Et à chaque coup de pelle faire qu’on l’emmielle

    Point toujours aisé de dire à l’autre oh combien

    A nos yeux il est quelqu’un de bien


    Un simple petit effort ne nous donnera tort

    Et ce petit apport générera en nous agréable confort

    Allons tous les amis embellissons l’avenir

    Faisons de 2006 superbe pige à venir …



    Jean-Pierre


  • SI PEU DE TEMPS, TELLEMENT LONGTEMPS …





    Hiver dépourvu de lune

    Bord de mer sans dune

    Nul flocon de neige

    Fade soleil au teint beige


    La dame s’en est allée

    Par je ne sais quelle allée

    Sans nullement la connaître

    Elle me faisait renaître


    Tant suave était sa plume

    Comme un nectar qu’on hume

    Sans vouloir y goûter

    Pour rester envoûté


    De mes soirs de lecture

    Enjolivés de son écriture

    Subsistent des souvenirs

    Pour mon cœur assainir


    Chaque soir je pense à elle

    J’imagine qu’elle libelle

    Un fabuleux recueil

    Pour plus que je sois en deuil …


  • A “MA” POTE …





    Tiens voilà “ma” pote

    Qu’est-ce qu’elle est rigolote

    Elle déplace l’air

    Une vraie boule de nerfs


    Vous ne la connaissez pas

    Dommage ! Elle est super sympa

    Comme une pie gentiment elle jase

    A elle seule tout un orchestre de jazz


    Tous les jours elle se dore la pilule

    Dans sa boutique où bien des gens pullulent

    Y en a qui lui montrent leurs croûtes

    Même quand elle casse la croûte


    C’est chouette d’avoir une telle copine

    Et face à elle d’avaler une chopine

    Quand elle n’a pas reçu son café crème mousse

    Ce qui me fait marrer tant elle mousse


    Ben ? Ma pote ça se dit pas au féminin

    Ma “potée” cela me parait moins incertain

    Merci à toi d’être aussi gentille

    Et de me permettre que je te titille …


  • VIE SIMPLE …





    Mus par le vent

    Au fil du temps

    Savourons nos vies

    Dorlotons nos envies


    Sans chercher bien loin

    Richesse est-il besoin

    Un paysage

    Une belle image


    Voir le beau jour

    Un simple bonjour

    Une fraîche salade

    Puis une balade


    Sous le soleil

    Rien n’est pareil

    Quand même il bruine

    C’est pas la ruine


    Etre possessif

    Trop agressif

    Ne sert à rien

    C’est galérien


    Quelquefois cédons

    De ce que nous possédons

    Car tout nous est donné en prêt

    Finie la vie, qu’en ferions nous après …


  • SOURIRE …





    Sourire

    Sourire à la vie

    Vie dont l’on se fait un plaisir

    Plaisir de nous aimer

    Aimer, nous les humains

    Humains façonnant la terre

    Terre que nous rendons belle

    Belle à notre image

    Image d’infinie tendresse

    Tendresse lue en nos yeux

    Yeux tellement chaleureux

    Chaleureux comme un soleil de feu

    Feu qui invite à l’amour

    Amour et puis sourire

    Sourire …