L’OUBLI …





Mais qu’arrive-t-il donc à ma tête

Ma conscience trop souvent se meurt

Mes souvenirs fuient en tempête

Ma maladie s'nomme Alzheimer


Qui sont ces gens autour de moi

Ils me regardent bizarrement

Cela me fout tout en émoi

Est-ce le jour de mon enterrement


Y en a qui m’appellent même maman

Moi qui n’ait point eu d’enfants

Me présentent albums photos romans

Je n’y vois qu’un cirque aux éléphants


L’homme au tablier blanc m’ausculte

Dit de moi tas de mots neurologiques

Un autre en noir m’amène au culte

Suis-je donc avis nécrologique


Un sursaut et je me souviens

Que déjà je sombre dans l’oubli

Et qu’à plus rien donc je ne tiens

Dans cet amer corps affaibli…


Commentaires

  • Je suis heureuse de ta visite , et de ton petit commentaire, merci
    To poeme est touchant, cette maladie, est horrible !!!
    Celui de la terre j'ai adoré.
    J'ai ouvert un autre blog, si le coeur t'en dit
    http://ki-k-di.skynetblogs.be/
    Je te souhaite une bonne semaine
    A bientot
    Big Kisss

  • Cette maladie frappe beaucoup de personnes qui se perdent peu à peu dans un autre monde et il faut beaucoup de soutien aux proches pour les accompagner le temps qu'il soit encore dans leur s possibilités de le faire .
    Bonne journée
    Mychèle

  • de cette maladie, non pas pour moi, mais pour ceux que j'aime et qui traverseront cette terrible épreuve avec moi !
    mais je préfère penser à cette femme idéalisée ....
    que je n'oublie pas ... de te saluer
    bonne soirée

  • c'est triste ce que tu écris, cela m'a rappelé l'année dernière en vacances un monsieur avait cette maladie, bon passons a plus gai, merci d'avoir aimé mon slide show comme cela tu connais toute ma famille sauf l'homme de ma vie que je n'ai pas mis,
    pas osée, voilà
    je te fais un gros bisous dors bien mon cher J.P
    a demain et continues a nous faire réver
    kissssssssssssss for you

  • Elle est terrible cette maladie
    et avec la vie de fous que l on mène, je pense que nous allons tous y passer!

    heureusement, pour l'instant je suis juste fiancée avec lui ;-)

    bonne journée JP, bisous

  • mais quelle belle envolée de textes
    excellente soirée
    @ plus

  • jean pierre , je suis tres emue et attristée par ton texte , ton blog est merveilleux . j'ai lu quelques posts , ils sont superbes de bonté et de douceur , je repasserai souvent te dire bonjour . bisous ; passe une douce journee . yepa . ( j'ai decouvert ton blog en allant faire un coucou a laura )

  • des autres et de soi... jusqu'à ne plus reconnaître sa propre image que renvoie le mirroir, vouloir la briser comme si ce masque aux traits de cire et qui nous regarde, incrédule, nous voulait du mal... Maladie de l'isolement, de l'effacement de notre propre existence... Terriblement émouvant !

  • par moments d'oublier ce que j'ai fait quelques minutes avant.. Seroa ce un début de cette maladie.. Elle touche tant et tant de monde. A plus.

  • Je ne connais cette maladie que par ce que j'en entend à la télévision. Il parait que la souffrance morale est atroce, autant pour le malade que pour la famille.
    BISES
    NID

  • UN BEAU W E ET BISOUS

  • c'est pourtant toujours un plaisir que de survoler tes écrits, même si parfois comme dans celui-ci,
    on se prend en face la fugacité de la vie...
    Bravo pour tous tes mots! A bientôt.

  • De la maladie qui s'intalle mais tes mots les envelourent de couleurs...

    Amicalement
    Marie

  • beaucoup d'amour dans ton texte, enfin je devrais dire dans "tes" textes...
    une bien terrible maladie, qui permettent à ceux qui n'en sont pas atteints de SE découvrir et de déployer des trésors de patience, de générosité, de redécouvrir le don, l'amour, la simplicité ....
    bonne journée JP.. bises

Les commentaires sont fermés.