• DE PAS EN PAS …





    Que de pas hésitants

    Pour aborder chemins d’antan

    Mais la dame s’entête

    Et plus rien ne l’arrête


    Bien qu’aidée d’une canne

    Seules ses pensées l’enflamment

    Car pour elle l’événement

    Surviendra au beau temps


    Une rencontre attendue

    Déjà l’amène aux nues

    Côtoyer l’homme ami

    Vaut plus qu’un paradis


    Lors d’une gentille balade

    Pour qu’enfin elle s’évade

    De ses moindres tourments

    Ne fut-ce qu’un instant


    Faut dire qu’à la maison

    S’étiole conversation

    Déjà depuis des lustres

    Car l’époux se fait rustre


    Un p’tit jardin secret

    Pour une après-midi

    Un banc pour les arrêts

    Où est le mal pardi


    Lui il l’écoutera

    Trop vite le temps passera

    Puis il emportera

    Son sourire délicat …