• LE SERMENT …

    femme.jpg

    T’en allant tantôt crescendo

    Le sommet de mon âme tu gravis

    Ondulant à travers les flots

    Ornementant source de nos vies

     

    Quand au confluent de tes jambes

    En va et viens légers je n’ose

    M’infiltrer en ce jardin qui flambe

    Et par trop vite m’imbiber d’osmose

     

    De mes lèvres je feuillette ton corps

    Là où de fières collines se dressent

    Puis décroissant jusqu’au port

    De m’abreuver à la fontaine d’allégresse

     

    Tandis que mes mains s’égarent lentement

    Tout au long de l’Eden de ta chair

    Et qu’enfin tu m’attires à l’antre de ton volcan

    M’entraînant alors au creux de ton mystère

     

    Je m’envole au-delà de tous les firmaments

    Me mirant dans l’océan de tes doux yeux

    Sans mot dire prêtant à jamais le serment

    De t’aimer bien plus que tous les Dieux

  • LORSQUE …

    lorsque.jpg

    Lorsque les mots d’amour

    Eclosent de ta voix lactée

    De tes yeux le pourtour

    Rutile d’une sphère étoilée

     

    Lorsque ton doux regard

    De se poser sur moi

    J’émerge l’air hagard

    Lors m’égare dans mes pas

     

    Lorsque de rêve en rêve

    Tu chemines en mon cœur

    Magique aurore se lève

    Posant rosée bonheur

     

    Lorsqu’en tes bras je m’éveille

    Ta fragrance naturelle

    Moindre sens émerveille

    Jusqu’à l’émotionnel

     

    Lorsque par tes caresses

    Je me laisse porter

    Une immortelle ivresse

    Ne cesse de m’exhorter

     

    A franchir les cimes

    Pour encenser l’amour

    Ondoyer dans le sublime

    De détours en contours …

  • ENVOL DE RÊVE …

    reve.jpg

    Clore lentement les paupières

    Discerner tiédeur d’un soleil levant

    Ouïr clapotis des vagues de mer

    Planer au-delà de monts mu par le vent

     

    Lentement me sentir pousser des ailes

    M’absenter du réel pour pénétrer un rêve

    Prendre premier envol dans un pur blanc de grêle

    Virevolter par-dessus l’île où fraîche rosée se lève

     

    Lors me poser jardin d’éden pour séduire ma belle

    De secrets mots d’amour happés sur le flanc des nuages

    Pour qu’en ses yeux le plus doux bonheur ruisselle

    Que notre union scelle à jamais le plus suave cépage …